Large pesticide

Le conseil général de la Ville de Sion a accepté le postulat des Verts visant à l’abandon de l’utilisation des pesticides

Le mardi 7 novembre, le groupe des Verts sédunois a déposé auprès du Conseil Général un postulat visant l’interdiction progressive des pesticides par le service de la voirie communale.  Le but de ce postulat est d’amener ce service à prendre exemple sur ce qui est fait par la section des parcs et jardins. Depuis quelques années déjà cette section a pris résolument la direction de l’éco-responsabilité en ce qui concerne les traitements phytosanitaires et l’utilisation des désherbants. Toutes les mesures possibles pour éviter les pesticides ont été prises : remplacer les produits chimiques par des produits naturels, utiliser les animaux vivants tels que les coccinelles ou les nématodes, brûler les mauvaises herbes avec de l’eau bouillante ou un chalumeau, tolérer la végétation spontanée, etc. La section parc et jardin suit en cela la liste alternative à l’utilisation des pesticides promulguée par l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) qui souhaite précisément diminuer de manière considérable l’utilisation de ces produits sur le sol helvétique. Une telle diminution a pour objectif de limiter singulièrement la pénétration des pesticides dans les eaux usées, évitant par la même une source de pollution non négligeable.

En Suisse, de nombreuses communes ont déjà renoncé à l’utilisation de produits phytosanitaires s’inscrivant ainsi dans le mouvement « Ma commune zéro pesticide ».  En outre, l’emploi généralisé de pesticides le long des routes et voies ferrées est déjà interdite depuis un certain temps par la législation fédérale.

Le postulat accepté par la quasi-unanimité des conseillers généraux demande précisément au Conseil Municipal de réaliser une étude quant à l’arrêt de l’utilisation des pesticides par le service de la voirie de la ville de Sion. Cette étude devrait permettre également de lister toutes les alternatives possibles et d’en informer la population qui sera également invitée à ne plus répandre des pesticides à titre privé.

 

Contacts :

-       Brigitte Pfister, conseillère générale, Les Verts (076 509 34 96)

-       Jean-Paul Mabillard, conseiller général, Les Verts (079 577 45 24)

Classé sous environnement sante

Fichier liés

Communiqué de presse_la vil...
retour

En images

Kevin Morisod, 23 ans, membre du comité des Jeunes Verts valaisans, vient d’être élu co-président des Jeunes Verts suisses. Etudiant en médecine proche du diplôme, il tient tout particulièrement à la solidarité internationale : il a ainsi présidé une association engagée en Suisse et dans des pays en voie d'industrialisation en faveur d'un meilleur accès à la médecine des populations vulnérables.


Toutes les vidéos

Prochaines dates