Large bild abst fb banner f

Réuni-e-s en Assemblée générale le mercredi 30 août 2017, les membres des Verts valaisans ont pris position sur les objets de vote soumis en votation populaire le 24 septembre 2017.

OUI à l’arrêté fédéral sur la sécurité alimentaire (contre-projet direct à l'initiative populaire « Pour la sécurité alimentaire »)

Cet arrêté fédéral est un contre-projet direct à l’initiative « Pour la sécurité alimentaire », que l’Union suisse des paysans a déposée en juillet 2014. Il charge la Confédération d’une part à prendre des mesures afin d’assurer l’approvisionnement de la population en denrées alimentaires et d’autre part à prendre en considération les importations de denrées nécessaires à l’approvisionnement, en aménageant les relations commerciales internationales de manière à contribuer au développement durable de l’agriculture et du secteur agroalimentaire. Le contre-projet reprend ainsi deux revendications centrales de l’initiative des Verts Pour des aliments équitables, qui sera probablement soumise au vote en 2018 : il exige davantage de durabilité dans les importations agricoles et lutte contre le gaspillage alimentaire. Enfin, ce nouvel article constitutionnel accorde une importance particulière à la protection des terres agricoles suisses et à leur rôle dans la sécurité alimentaire, à l’instar de l’initiative Stopper le mitage du territoire déposée en octobre 2016 par les Jeunes Vert-e-s. Pour ces raisons, les Verts genevois soutiennent à l’unanimité cet arrêté.

OUI à l’Arrêté fédéral sur le financement additionnel de l'AVS par le biais d'un relèvement de la taxe sur la valeur ajoutée et LIBERTE DE VOTE à la loi fédérale sur la réforme de la prévoyance vieillesse 2020

La réforme Prévoyance Vieillesse 2020 (PV 2020) s'inscrit dans un contexte de fortes pressions sur les retraites, dues essentiellement aux velléités de l’UDC et du PLR de réduire la solidarité envers nos ainé-e-s et pour des raisons démographiques. Les citoyen-nes voteront le 24 septembre à la fois sur le financement additionnel de l’AVS par la TVA (soumis au référendum obligatoire) et sur la loi dans son intégralité si le référendum lancé par certains syndicats romands contre PV 2020 aboutit.

Les Verts reconnaissent la nécessité de réformer notre système des retraites et d’injecter davantage de fonds pour maintenir les prestations actuelles. Préoccupé-e-s de transmettre aux générations futures un niveau de retraite au minimum équivalent, les Verts soutiennent le financement complémentaire de l’AVS par la TVA.

Les Verts valaisans sont conscients de la nécessité de réformer notre système des retraites. La solution proposée par le Conseil fédéral comporte en effet quelques pilules amères – augmentation de l’âge de la retraite pour les femmes, baisse du taux de conversion de la LPP – compensées par de nombreux progrès importants. Ainsi, les nouvelles rentes AVS seront augmentées de façon généralisée pour la première fois depuis 40 ans. Les personnes à temps partiels ou cumulant plusieurs jobs, souvent des femmes d’ailleurs, verront leur prévoyance professionnelle s’améliorer. Finalement, un système de retraite « à la carte » permettra de prendre une retraite anticipée ou progressive en limitant la diminution des rentes. Il sera également possible de travailler au-delà de l’âge de la retraite.

C’est pour toutes ces raisons que les Verts valaisans disent malgré tout OUI à la Loi fédérale sur la réforme de la Prévoyance vieillesse 2020 ainsi qu’à l’Arrêté fédéral sur le financement additionnel de l’AVS, le 24 septembre prochain.

Classé sous votations

retour

En images

Kevin Morisod, 23 ans, membre du comité des Jeunes Verts valaisans, vient d’être élu co-président des Jeunes Verts suisses. Etudiant en médecine proche du diplôme, il tient tout particulièrement à la solidarité internationale : il a ainsi présidé une association engagée en Suisse et dans des pays en voie d'industrialisation en faveur d'un meilleur accès à la médecine des populations vulnérables.


Toutes les vidéos

Prochaines dates