Large fiscalite assurance vie unclesam fotolia 45208191 subscription xxl argent impots 14023121 400x260

Les Verts ont pris connaissance du communiqué de presse du Conseil d’Etat relatif au budget 2015. Même si les détails du budget ne sont pas encore disponibles, en particulier les mesures d’économies qui feront l’objet d’un nouveau décret en novembre 2014, les Verts tiennent néanmoins à relever les points suivants.

  1. Les Verts saluent en premier lieu la volonté du gouvernement de ne pas remettre en cause la politique salariale du personnel de l’Etat. Par contre, ils déplorent la décision de ne pas créer de nouveaux postes malgré les besoins évidents qui sont la conséquence de l’augmentation démographique. Dans son communiqué de presse du 21 août 2014 relatif aux perspectives démographiques, le Conseil d’Etat relevait pourtant que les projections démographiques devait contribuer à l’élaboration des politiques publiques. En renonçant à créer de nouveaux postes, le Conseil d’Etat ne tient pas du tout compte de l’évolution démographique.
  2. La notion de « budget équilibré » vendue par le Conseil d’Etat doit être relativisée. En effet, il ne faut pas perdre de vue que les coupes budgétaires ont déjà eu lieu avant la présentation du budget 2015 et que dans sa décision du 16 avril 2014, le Conseil d’Etat avait informé toutes les institutions qu’elles devaient compter avec un budget diminué de 5 %. Si le résultat présenté aujourd’hui est équilibré, c’est donc parce que d’importantes diminutions de charges ont déjà été réalisées, en particulier dans le domaine de la santé et du social. Pour les institutions concernées, le bouclement des comptes 2015 risque d’être problématique et globalement des reports de charges sur les communes sont à craindre.
  3. Si le budget présenté est équilibré, c’est aussi parce que le Conseil d’Etat a décidé d’étaler l’amortissement du découvert sur trois ans. Les Verts ont toujours soutenu qu’il y avait un problème avec la norme constitutionnel du double frein. Les Verts constatent que le Conseil d’Etat viole la règle constitutionnelle en arguant d’une « situation économique particulièrement difficile ». Alors que les indicateurs économiques sont positifs (PIB, chômage...) et que l’économie valaisanne n’est pas en crise, il serait surprenant que le Grand Conseil accepte sans broncher cet étalement des amortissements qui n’est pas conforme à la Constitution. Il est à noter que par cette astuce anticonstitutionnelle, le Conseil d’Etat peut annoncer un niveau d’investissements qui reste élevé, ce qui correspond exactement à ce que les Verts demandent par voie d’initiative. Sur le fond, les Verts sont d’accords avec le Conseil d’Etat. Pour être en règle, il ne reste plus qu’à changer l’article constitutionnel sur le double frein. En acceptant la proposition du gouvernement, les députés deviendraient de facto les premiers signataires de l’initiative que les Verts veulent déposer pour assouplir le double frein.
  4. Le budget annoncé par le Conseil d’Etat doit être compris comme une déclaration d’intention du gouvernement. Saura-t-il entendu par le Parlement ? Au vu des décisions prises dans les sessions précédentes, notamment lors du débat ETS 1, il y a fort à craindre que ça ne sera pas le cas. Si le Grand Conseil devait refuser les nouvelles recettes proposées par le gouvernement, cela signifierait inéluctablement de nouvelles coupes budgétaires et le refus du budget par les Verts.
  5. Enfin, les Verts s’étonnent du fait que le Conseil d’Etat présente un budget excédentaire alors que des mesures d’économies ont été imposées dans tous les départements. Pourquoi le gouvernement va-t-il au-delà de ce qu’impose la règle constitutionnelle, soit un budget qui atteigne simplement le point d’équilibre ?

Jean-Pascal Fournier, Président

  • Contact : Jean-Pascal Fournier, 079 704 69 33

Fichier liés

CP Les Verts vs_budget 2015...
retour

En images

À 6 mois des élections fédérales, les Verts valaisans demande un PLAN CLIMAT pour des actions concrètent contre les effets du réchauffement climatique en Valais.


Toutes les vidéos

Prochaines dates