Large fa 18

Le groupe des Verts du Conseil général défendra deux postulats lors de la séance plénière du 15 avril prochain. Le premier concerne la fermeture à titre d’essai de la rue du Grand-Pont. Le second propose l’étude de l’avenir de l’aéroport de Sion en l’absence de l’armée.

Fermer à titre d’essai la rue du Grand-Pont

Unanimement, le réaménagement de la rue du Grand-Pont est considéré comme un succès. Le seul bémol reste une circulation de transit encore abondante bien qu’inutile, malgré des mesures prises pour limiter le trafic automobile. Ce dernier entre de plus en plus en conflit avec les autres usagers de la rue (habitants, touristes, clients des divers commerces) qui se la sont pleinement appropriée.

Les Verts proposent ainsi que la municipalité de Sion étudie la possibilité de fermer, à titre d’essai, la rue du Grand-Pont pendant une durée de 3 mois environ. Sans faire obstacle à l’accès motorisé par les résidents et les livreurs auprès des commerces, la rue serait ainsi entièrement dédiée aux piétons, vélos, poussettes. A l’issue du teste, la municipalité serait amenée à dresser un bilan de l’action, en tenant compte de l’avis de tous les intéressés en particulier les commerçants et les habitants.

Pour rappel, lorsque le Grand-Pont a été réaménagé, les places de parcs conservées ne l’ont été que de manière légère (marquage aux angles seulement) avec l’objectif de les supprimer à terme et limiter encore plus la circulation dans la rue principale et emblématique de la ville. Les Verts proposent ainsi un premier pas à titre d’essai dans ce sens.

L’avenir de l’aéroport de Sion sans l’armée

En novembre dernier, la Confédération annonçait que l’armée se désengagerait de l’aéroport de Sion. Malgré les mois qui ont passé et les discussions en cours, rien ne permet de penser que sa position va fondamentalement changer dans l’avenir.

La décision fédérale remet profondément en question les certitudes d’hier et les perspectives de demain dans le développement de l’aéroport, de l’ouest de la commune de Sion et dans la politique à adopter dans le secteur de l’aéroport. Les Verts appellent ainsi les autorités à être actives, pragmatiques et novatrices. Autrement dit : ne pas attendre avant d’envisager le nouvel avenir de l’aéroport de Sion (actives) ; tenir compte de la réalité, notamment le contexte économique actuel et les priorités de la ville, et ne pas croire aux chimères (pragmatiques) ; enfin oser envisager, en toute objectivité, toutes les solutions qui se présentent et choisir celle qui est la plus favorable à la commune, la région et ses habitants (novatrices). Dans ce contexte, les Verts demandent à la municipalité les modèles d’avenir du site de l’aéroport de Sion sans l’armée. Plusieurs questions préliminaires fondamentales se posent avant de pouvoir sonder de nouveaux modèles.


retour

Initiatives à signer

En images

À 6 mois des élections fédérales, les Verts valaisans demande un PLAN CLIMAT pour des actions concrètent contre les effets du réchauffement climatique en Valais.


Toutes les vidéos

Prochaines dates