Large topelement 2

Le Bureau des Verts suisse veut améliorer la protection du climat. A cet effet, il propose des mesures concrètes afin d’encourager la mobilité électrique.

Pour préserver le climat, le trafic motorisé doit être réduit et transféré vers la mobilité douce ou les transports publics. Et pour y parvenir, il faut appliquer le principe de causalité, telle que la tarification de la mobilité (mobility pricing). Le trafic motorisé privé devra alors être effectué avec des véhicules électriques, alimentés par du courant 100% vert. C’est ce que demande le Bureau des Verts dans un plan d’action « électromobilité » (en all.), qu’il a adopté dans sa séance du 19 octobre 2013 à l’intention de l’assemblée des délégués du 9 novembre 2013.

Les mesures proposées vont de l’incitation financière pour les véhicules électriques financée par le relèvement de l’impôt sur les véhicules importés à la transformation des places de parc existantes en places de chargement en courant vert en passant par la réduction progressive des émissions des nouveaux véhicules des 150g CO2 actuels par km à 0g en 2050.


retour

En images

À 6 mois des élections fédérales, les Verts valaisans demande un PLAN CLIMAT pour des actions concrètent contre les effets du réchauffement climatique en Valais.


Toutes les vidéos

Prochaines dates