Large 13 fr fr4 shop

Les Verts valaisans ont pris connaissance des résultats de la votation du 22 septembre 2013. Ils sont particulièrement déçus par l’acceptation de l’extension des heures d’ouverture des magasins des stations-services. Il s’agit clairement d’un affaiblissement de la Loi sur le travail qui vise la protection de la santé des travailleuses et des travailleurs, mais aussi la préservation de la vie familiale. Maintenant que la première tranche du salami de la dérèglementation des heures d’ouverture des magasins a été coupée, il faut craindre que l’appétit des partisans d’une libération maximale se soit renforcé. Le refus de cet objet par la population valaisanne constitue une petite consolation. A l’avenir, les Verts valaisans continueront à s’engager avec conviction contre toute tentative de nouvelles libéralisations des heures d’ouverture des magasins.

Le refus très net de l’abrogation du Service militaire obligatoire n’est pas une très grande surprise. Cependant, pour les Verts valaisans des questions concernant notre armée restent ouvertes et devront trouver des réponses ces prochaines années. Il s’agit en particulier de la question des budgets alloués à notre armée alors que de nouveaux défis tels que le tournant énergétique nécessiteront des ressources supplémentaires.

Enfin, s’agissant de la révision de la loi sur les épidémies, les Verts valaisans sont satisfaits du résultat. Ils resteront attentifs à ce que le Conseil Fédéral n’utilise ses prérogatives qu’en cas de situations particulièrement graves en terme de santé publique.

Jean-Pascal Fournier, président


retour

En images

À 6 mois des élections fédérales, les Verts valaisans demande un PLAN CLIMAT pour des actions concrètent contre les effets du réchauffement climatique en Valais.


Toutes les vidéos

Prochaines dates