Large r sidences secondaires 4

Les Verts prennent acte avec satisfaction des décisions rendues aujourd'hui par le TF qui mettent fin à une période d'insécurité juridique qui n'est jamais bonne. En retenant la date du 11 mars 2012 pour l'entrée en force de la Lex Weber, le Tribunal fédéral garantit le respect strict de la volonté populaire qui ne pourra être contournée par une avalanche de permis de bâtir délivrés en toute hâte. La reconnaissance de la qualité pour recourir d'Helvetia Nostra est une garantie supplémentaire pour une meilleure application des nouvelles dispositions légales.

Le Valais doit dorénavant prendre son destin en main pour repenser le modèle d'affaire de son économie touristique qui était trop basée sur celle du bâtiment et qui doit à l'avenir se diriger vers la création et la rénovation de structures d'hébergement à haute valeur ajoutée. Les Verts valaisans rappellent qu'en avril 2012 déjà ils ont proposé 13 mesures qui poursuivent un triple objectif :

  • favoriser l'augmentation des lits marchands et partant améliorer la performance économique du tourisme valaisan;
  • amortir pour le secteur de la construction le choc constitué par l'acceptation de l'initiative Weber;
  • assainir au niveau énergétique le parc d'hébergement touristique.

Parmi les mesures proposées, dont certaines ont déjà été reprises au Grand-Conseil par d'autres formations politiques, il faut citer notamment la défiscalisation des revenus générés par la location jusqu'à hauteur des montants investis pour les propriétaires de résidences secondaires; ainsi que la création d'un fonds cantonal pour la rénovation des résidences secondaires.

L'avenir du Valais n'est pas aussi sombre que dépeint par certaines personnes. La situation économique du Valais reste malgré tout très bonne et il n'appartient qu'à nous de relever le défi qui doit nous amener vers un développement plus harmonieux de notre canton.

Jean-Pascal Fournier, Président


retour

En images

Dès le début, les Verts se sont engagés en faveur d'une révision totale de la Constitution au travers d'une Constituante. Retour en image avec le débat ayant opposé Marylène Volpi Fournier (ex-députée verte et coprésidente du comité d’initiative) à Jérôme Desmeules (député, ex-coprésident de l’UDC du Valais romand).


Toutes les vidéos

Prochaines dates