Large images 1

Les Verts valaisans ont pris connaissance avec consternation que, à l’occasion d’une rencontre avec la presse dans son carnotset, le nouveau conseiller d’Etat Oskar Freysinger avait suspendu un drapeau du 2ème Reich allemand. Les explications fournies jusqu’à ce jour ne sont absolument pas satisfaisantes venant d’un enseignant de langue allemande qui ne pouvait ignorer la signification d’un tel drapeau repris aujourd’hui par les milieux d’extrême droite.

Oskar Freysinger a été élu au Conseil d’Etat valaisan. En sa qualité de ministre, sa responsabilité n’en est que plus grande. En aucun cas, les autorités du canton ne sauraient être assimilées, de quelque manière que ce soit, à des représentations renvoyant à des idéologies qui ont semé la terreur et la désolation dans le deuxième partie du XXème siècle.

Les Verts valaisans tiennent à exprimer leur inquiétude et demandent à M. Oskar Freysinger qu’il se distancie clairement et officiellement de l’idéologie véhiculée par les milieux d’extrême droite qui utilisent le même drapeau. L’action gouvernementale que devra prochainement mener M. Freysinger ne doit être entachée d’aucune ambiguïté. Il en va de l’honneur et de la crédibilité de notre Gouvernement.

                        Jean-Pascal Fournier, président

Contacts :

-Jean-Pascal Fournier, Président, 079 704 69 33, jean-pascal.fournier@verts-vs.ch

-Brigitte Wolf, Vice-présidente, 079 456 95 54, b.wolf@bluewin.ch

Fichier liés

CP_Les Verts valaisans dema...
retour

En images

Dès le début, les Verts se sont engagés en faveur d'une révision totale de la Constitution au travers d'une Constituante. Retour en image avec le débat ayant opposé Marylène Volpi Fournier (ex-députée verte et coprésidente du comité d’initiative) à Jérôme Desmeules (député, ex-coprésident de l’UDC du Valais romand).


Toutes les vidéos

Prochaines dates