Square jean pascal fournier 059 recadre e

La Ville de Sion doit investir dans les économies d’énergie

Dès le 1er janvier prochain, les sédunois-e-s auront une mauvaise surprise : le prix de leur électricité aura augmenté de l’ordre de 30 %. Comment l’expliquer ?

En 2005, la consommation d’électricité sur le réseau de l’ESR a crû de 3.8 % (moyenne suisse = 2.1 %). Rapporté sur dix ans, cette augmentation de la consommation représente la production actuelle de la centrale hydroélectrique de Bramois !

Des enjeux économiques

Aujourd’hui, on n’est plus maître de notre destin. Pour satisfaire nos besoins, nous importons environ 25 % de notre électricité. Or, sur le marché européen, le prix de l’énergie a pris l’ascenseur, ce qui explique les hausses actuelles. Si l’on considère que l’augmentation du prix des autres combustibles (pétrole, gaz) est programmée, il est temps de prendre les bonnes décisions. Il faut assurer notre indépendance énergétique en permettant à notre économie d’assurer son développement.

… et écologiques !

Il y a un autre défi majeur étroitement lié à celui de l’énergie : le réchauffement climatique. Les rejets de CO2 provoqué par la consommation des énergies fossiles causent des dégâts considérables à notre environnement et ont des conséquences coûteuses. Une priorité : utiliser rationnellement l’énergie Il faut agir sur deux plans. D’abord, il faut baisser notre consommation d’énergie. Près de 50% de l'énergie consommée en Suisse est destinée aux chauffages des bâtiments et à la production de l'eau chaude sanitaire. On peut aujourd’hui économiser 40 % de cette énergie en isolant mieux nos bâtiments et en utilisant des technologies de dernière génération.

Pour cela, la Ville de Sion doit soutenir l’effort de ses habitants en créant un fond pour l’utilisation rationnelle de l’énergie. Elle doit aussi montrer l’exemple : publier chaque année la consommation énergétique de ses bâtiments. Les progrès accomplis seront ainsi mesurables. Enfin, lors de la délivrance des autorisations de construire, la Ville doit veiller au respect des normes techniques en matière d’isolation des bâtiments (SIA 380/1). Un récent contrôle du Service cantonal de l'énergie sur les six premiers mois de 2006 a montré que sur cette question seuls 30 % des dossiers sont en règle ! Peut-être que cela explique le fait que Sion est classée dernière des Cités de l’Energie !!!

De nouvelles sources d’énergies renouvelables Sur un deuxième plan, nous devons trouver de nouvelles sources de production de l’énergie. Pour Sion, une des pistes concerne l’usine de traitement des ordures (UTO), dont la plus grande partie de la chaleur est gaspillée. Pourquoi ne pas saisir l’occasion d’en faire une Centrale de chauffage à distance ? La chaleur produite devrait nous permettre de chauffer l’hôpital ainsi qu’environ 8000 appartements ! !

Osons aller de l’avant, pour notre Ville et pour nos habitants présents et futurs.

Jean-Pascal Fournier, Conseiller communal; Sion

Classé sous energie

retour

Initiatives à signer

En images

À 6 mois des élections fédérales, les Verts valaisans demande un PLAN CLIMAT pour des actions concrètent contre les effets du réchauffement climatique en Valais.


Toutes les vidéos

Prochaines dates