Les Verts s'engagent pour le respect des droits humains et la protection des minorités. Personne ne doit être discriminé et stigmatisé en raison de son origine, de son âge, de sa religion, de son sexe, de son mode de vie, de son orientation sexuelle, de son identité de genres ou de sa langue. Les Verts sont persuadés que le respect mutuel est le fil conducteur de la vie en commun. Le rôle de la Convention européenne des droits de l'homme ne doit pas être affaibli parce que la Constitution suisse n'offrirait pas de garantie contre les violations des droits humains dans son corpus législatif.

Pour faire face au réchauffement climatique, il faut notamment mettre en œuvre le tournant énergétique : actuellement, 13 milliards de francs sont versés annuellement aux multinationales de l’énergie. Les Verts s’engagent pour couvrir le plus rapidement possible 100 % de nos besoins par les énergies renouvelables indigènes. Un abandon rapide de l’énergie nucléaire ne peut que favoriser les énergies hydraulique, solaire et éolienne.

En Suisse, la surface construite augmente de onze terrains de football chaque jour. De nombreuses communes disposent de réserves de zones constructibles. De même le trafic grignote en continu des terres cultivées. Nous les Verts, nous soutenons des cycles économiques régionaux, des transports de courte distance et une utilisation sobre du sol. Des espaces verts et non construits doivent être également protégés afin que la densification de l’habitat ne diminue pas la qualité de vie.

Les Verts valaisans ont dévoilé mardi leurs cartes pour les Fédérales 2015. Trois listes et 18 candidats, avec pour objectif: atteindre les 7% des suffrages. Comment y parvenir? Réponse de Jean-Pascal Fournier, président des Verts valaisan, invité dans LE JOURNAL.

Initiatives à signer

En images

À 6 mois des élections fédérales, les Verts valaisans demande un PLAN CLIMAT pour des actions concrètent contre les effets du réchauffement climatique en Valais.


Toutes les vidéos

Prochaines dates