Seule une économie respectueuse de l'environnement permettra à la Suisse de conserver à long terme bien-être et places de travail. Des entreprises clairvoyantes démontrent aujourd'hui déjà que cela fonctionne aussi sans gaspillage : grâce à une planification réfléchie et des procédés intelligents, la nature comme le budget sont épargnés. Notre initiative populaire "pour une économie verte" empêche l'accumulation des déchets et met un terme à la surexploitation de la nature. Elle montre que la protection de l'environnement peut constituer un avantage concurrentiel et garantir de nombreuses places de travail décentralisées en Suisse. Les Verts en sont convaincus : une croissance économique qui continue à surexploiter les ressources naturelles est un modèle définitivement suranné.

La Suisse importe environ la moitié de ses aliments et de ses fourrages, souvent produits au détriment des hommes, des animaux et de l’environnement. Les monocultures, l’élevage de masse et les produits chimiques menacent la fertilité des sols et la biodiversité à l’échelle mondiale. L’initiative des Verts pour des aliments équitables veut encourager les aliments produits en respectant environnement et animaux. Des mesures contre le gaspillage alimentaire ménagent également notre porte-monnaie. Régionale, saisonnière, équitable et respectueuse de l’environnement, telle est la solution verte.

Les Verts s'engagent pour le respect des droits humains et la protection des minorités. Personne ne doit être discriminé et stigmatisé en raison de son origine, de son âge, de sa religion, de son sexe, de son mode de vie, de son orientation sexuelle, de son identité de genres ou de sa langue. Les Verts sont persuadés que le respect mutuel est le fil conducteur de la vie en commun. Le rôle de la Convention européenne des droits de l'homme ne doit pas être affaibli parce que la Constitution suisse n'offrirait pas de garantie contre les violations des droits humains dans son corpus législatif.

Pour faire face au réchauffement climatique, il faut notamment mettre en œuvre le tournant énergétique : actuellement, 13 milliards de francs sont versés annuellement aux multinationales de l’énergie. Les Verts s’engagent pour couvrir le plus rapidement possible 100 % de nos besoins par les énergies renouvelables indigènes. Un abandon rapide de l’énergie nucléaire ne peut que favoriser les énergies hydraulique, solaire et éolienne.

En images

Seule une économie respectueuse de l'environnement permettra à la Suisse de conserver à long terme bien-être et places de travail. Des entreprises clairvoyantes démontrent aujourd'hui déjà que cela fonctionne aussi sans gaspillage : grâce à une planification réfléchie et des procédés intelligents, la nature comme le budget sont épargnés. Notre initiative populaire "pour une économie verte" empêche l'accumulation des déchets et met un terme à la surexploitation de la nature. Elle montre que la protection de l'environnement peut constituer un avantage concurrentiel et garantir de nombreuses places de travail décentralisées en Suisse. Les Verts en sont convaincus : une croissance économique qui continue à surexploiter les ressources naturelles est un modèle définitivement suranné.


Toutes les vidéos

Prochaines dates